Accueil > Article, Uncategorized > Ce 29 février 2020 sera-t-il votre jour « bonus » de l’année ?

Ce 29 février 2020 sera-t-il votre jour « bonus » de l’année ?

Gilles-Lainez-AGIRLA-Actualite-entreprise

Étonnante question. Eh oui, nous vivrons un jour de plus en 2020, mais la question quasi existentielle est : « qu’allons nous en faire ? » Nous avons un début de réponse : cette année le 29 février tombe un samedi. Avez-vous planifié un jour de plus dans vos objectifs de vente ? Un jour supplémentaire d’activité physique ou justement prendre ce 29 février comme un super dimanche, c’est à dire ne faire presque rien… Si ce n’est vous faire plaisir.

Février est issu du verbe « februare » en latin qui signifie « purifier ». Février est donc le mois des purifications Je vous propose donc en ce jour Bonus, de saisir l’opportunité (voir mon précédent article « 2020 Renaissances ») pour nous d’apprendre à devenir plus sélectif. Comment ? En choisissant vos clients par exemple ! Connaissez-vous une méthode simple ? Posez-vous la question avec quelles personnes vous êtes en forte énergie, avec lesquelles vous êtes en situation d’équilibre tant financier que relationnel et avec lesquelles vous savez que vous allez grandir en expériences positives et enrichissantes. Le client idéal ? Oui, et c’est ce 29 février que vous allez les repérer !

Et vous pourrez remercier Jules César qui en est à l’origine. Ce dernier, arrivant au pouvoir, se rendit compte que les fêtes traditionnelles n’étaient plus en phase avec les saisons. Il décida donc de rajouter un jour pour compenser ce décalage. Et comme, le calendrier romain se terminait en février, logiquement, ils ont rajouté un jour supplémentaire le dernier jour de leur année. Ce fut donc la naissance d’un 29 février mais tous les 4 ans. Ce qui fit 365 jours tous les ans et une fois tous les 4 ans 366 jours

Ce calendrier est ainsi resté en vigueur jusqu’en 1582. A cette date, il est apparu que le calendrier s’était décalé d’une dizaine de jours par rapport au soleil depuis l’époque romaine. Et c’est ainsi que naquit le calendrier grégorien. Ce nouveau calendrier garda bien sûr l’année bissextile au 29 février mais surtout introduit une nouvelle règle pour éviter ce décalage que les dernières années des siècles ne soient « exceptionnellement » pas bissextiles. Petite astuce de nos anciens. Pour aligner au mieux le calendrier grégorien au soleil, il a été donc acté qu’il ne faut supprimer que trois années bissextiles tous les 400 ans. Et donc de garder les 29 février des années divisibles par 400. (1600 fut bissextile, 2000 aussi et la prochaine fin de siècle 2400 aussi.) Et, donc 2100 ne sera pas bissextile. Et je ne vous parle pas des calendriers lunaires et luni-solaires…

Ce 29 février sera pour certains, enfin, leur jour d’anniversaire, pour d’autres un jour de plus de travail, pour d’autres l’opportunité de réaliser quelque chose qu’ils n’ont encore jamais fait. Qui sait…

Et vous, alors, avez-vous décidé de ce que vous alliez faire de votre jour « bonus » ?

Catégories :Article, Uncategorized Étiquettes : ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :